Puzzles
2011


"Ballerines"  & "Petits rats" - 40x50cm - 2011



"Petits Rats" - 2011 - Triptyque puzzles 40x50cm 



Dans ce triptyque "Petits Rats" de 2011 montrant un série de trois puzzles avec trois danseuses identiques, révélant chacun l'anatomie externe (l'épiderme) ou interne (système musculaire et osseux)  de la même danseuse, des pièces ont été échangées entres ces dernières, telles des greffes d'organe ou de tissus entre les sujets.












"Ballerines" - 2011 - Diptyque puzzles 40x50cm 


Pareillement des permutations similaires ont étés effectuées entres les pièces de ce diptyque "Ballerines" de 2011 représentant une danseuse humaine et son alter ego robotique, telles des prothèses ou greffes artificielles.

Les avancées technologiques actuelles en matière de nanotechnologies réduisent de plus en plus les frontières entre le vivant et l'artificiel, introduisant de l'artificiel dans le vivant et vice versa.

Ces frontières devenant de plus en plus perméables, nous tendons à nous diriger vers le modèle du cyborg de Donna Haraway et la notion unique de nature-culture, déconstruisant les binarismes du corps entre nature et culture, objet et sujet...








Ces petits rats d'opéra deviennent ainsi des sujets de laboratoire, des objets sociaux, des cyborgs transgenres, traduisant ainsi la disparation progressive des césures entre divers types d’individus. La toute première définition de l’Homme et de la Femme devient caduque.